Les facettes de l’identité

La connaissance de soi passe par l’image que nous avons de nous-même, celle que les autres nous renvoient et celle que nous sommes réellement.

Depuis l’enfance pour se faire aimer, respecter ou se sentir important, nous avons collectionné des masques : Le masque de l’enfant gentil, puis celui du bon copain, du parent parfait, du partenaire idéal, du super collègue. Ce masque social protège souvent des blessures que nous ne souhaitons pas montrer : des traumatismes, des faiblesses, des croyances limitantes qui nous empêchent de montrer notre « vraie » nature, avec ses forces et ses faiblesses. Connecter avec notre vraie nature nous permet de nous sentir plus fort, plus confiant, d’aller de l’avant.

Si vous souhaitez assister à cette conférence, cliquez sur ce lien